+ En bref
Dernière mise à jour : le 18/01/2022 à 15:03

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Le 8 octobre 2009 à 11 h du matin, un petit astéroïde a explosé au-dessus de l'Indonésie près de la ville côtière de Bone dans le sud de l'île de Sulawesi. Une très forte détonation a fait trembler les murs des bâtiments, semant la panique parmi la population. Les habitants ont d'abord cru à un tremblement de terre, la région étant touchée régulièrement par des séismes. Puis les autorités se sont penchées sur le crash d'un avion mais sans trouver le moindre débris... Finalement, la NASA a confirmé fin octobre que ce phénomène était dû à un astéroïde de petite taille.

L'explosion, visible dans le ciel sous la forme d'un panache de fumée, a été provoquée par la rentrée dans l'atmosphère d'un petit astéroïde d'environ 10 mètres de diamètre. Sous la pression atmosphérique, l'objet venu de l'espace s'est désintégré dans la haute atmosphère à une altitude comprise entre 15 à 20 kilomètres.

L'énergie libérée par cette détonation fut très importante : environ 50 kilotonnes, soit plus de trois fois la puissance de la bombe qui a dévasté Hiroshima en 1945. Heureusement, la haute altitude de l'explosion n'a entraîné aucun dégât et fait aucune victime.

Avec une taille comprise entre 5 et 10 mètres de diamètre, ce type de géocroiseur tombe sur Terre tous les 2 à 12 ans en moyenne. Heureusement, cette taille n'est pas suffisante pour occasionner des dommages à la surface de la Terre, le diamètre, ou la largeur critique étant de 25 mètres...

Source: NASA

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"