+ En bref
Dernière mise à jour : le 24/05/2022 à 06:36

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Deux forts séismes successifs, respectivement de magnitudes 6,2 et 7,2 ont secoué tôt ce matin au large de la Papouasie, dans l'est de l'Indonésie, a annoncé l'Institut de géophysique américain. Une alerte au tsunami a été émise, puis levée quelques minutes plus tard, par les autorités de Jakarta, qui n'ont signalé ni victimes ni dégâts.

L'alerte au tsunami a été levée. Le séisme n'était pas potentiellement destructeur, mais il a été ressenti dans plusieurs zones.

Un tremblement de terre s'est produit à 02h10 heure locale (17h10 GMT mercredi) et son épicentre a été localisé à 114 kilomètres au nord/nord-ouest de Dobo, dans les îles de Kepulauan Aru, au large du sud-ouest de la Papouasie, a annoncé l'USGS.

L'institut américain a par la suite précisé qu'il était survenu à dix kilomètres de profondeur -et non 21 km comme d'abord indiqué-, dans une zone éloignée, située entre l'île de Nouvelle Guinée et le nord de l'Australie.

L'USGS avait au départ évalué sa magnitude à 6,6, avant de réviser à la baisse ce chiffre, à 6,2.

Puis, une seconde secousse, de magnitude 7,2, a été enregistrée une trentaine de secondes plus tard dans la même zone, a fait savoir l'USGS sur son site internet.

L'Indonésie est située sur la "ceinture de feu" de l'océan Pacifique, où la rencontre de plaques continentales provoque une forte activité volcanique et de fréquents tremblements de terre souvent de très forte intensité.

 

Source : USGS

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde