+ En bref
Dernière mise à jour : le 29/11/2021 à 16:12

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Un grondement suivi de beaucoup d’autres, enregistrés par des hydrophones sous-marins, le 11 mars 2011. Ces sons inédits ont été mis en ligne sur le site du laboratoire d'applications bioacoustiques (LAB) de l'Université polytechnique de Catalogne.

Dans le cadre du projet LIDO d’écoute des grandes profondeurs (Listen to the Deep Ocean Environment), Michel André et ses collègues étudient tous les sons sous-marins, naturels ou d’origine humaine, afin de comprendre leur impact sur le milieu marin. Un réseau d’observatoire répartis sur toute la planète enregistre les bruits des navires ou les sons des cétacés.

Au large du Japon les stations d’écoute de l’agence japonaise pour les sciences sous-marines (JAMSTEC) ont enregistré le grondement du séisme de magnitude 9 du 11 mars dernier, qui a été suivi de plusieurs tsunamis, des vagues de plusieurs mètres de haut qui ont laissé derrière elles un paysage de désolation sur la côte nord-est du Japon. Plus de 27.000 personnes sont mortes ou portées disparues à ce jour.

Pour les écouter: aller sur la bibliothèque sonore du laboratoire puis cliquer sur le petit globe (rubrique Natural/Earthquake). Trois enregistrements sont en ligne : le séisme lui-même (earthquake) et les répliques (aftershock). 

Source : Université polytechnique de Catalogne, Sciences et Avenir


Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"