+ En bref
Dernière mise à jour : le 21/05/2022 à 10:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

7,56 millions de tonnes de gravats, sur les 22 millions provoqués par le séisme du 11 mars dernier au Japon, ont été déblayés jusqu'à présent. Le volume total des décombres est égal à celui des déchets accumulés en 20 ans par les trois préfectures japonaises les plus affectées par la catastrophe.

Le 11 mars dernier, un puissant séisme de magnitude 9 a provoqué un tsunami de plus de 10 mètres qui s'est abattu sur la côte nord-est du Japon. Selon les dernières données officielles, le cataclysme a fait 15.554 morts, tandis que 5.383 personnes sont portées disparues. Le tsunami a également détruit plus de 151.000 édifices, ponts et routes. 90.000 personnes se trouvent dans quelque 2.400 centres d'accueil pour réfugiés aménagés dans 18 préfectures du pays.

La préfecture de Miyagi, au large de laquelle se trouvait l'épicentre du tremblement de terre, compte le plus grand nombre de morts. Viennent ensuite les préfectures d'Iwate et de Fukushima.

Le dommage économique causé par la catastrophe est estimé à environ 211 milliards de dollars.

 

Source : NHK

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde