+ En bref
Dernière mise à jour : le 16/05/2022 à 15:33

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

Michel Charlet, le maire de Chamonix, comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel de Bonneville (Haute-Savoie) pour "homicides et blessures involontaires" dans l'affaire de l'avalanche de Montroc, qui avait provoqué la mort de douze personnes en février 1999. Il est notamment reproché à Michel Charlet, qui était alors président du comité de sécurité avalanches, de ne pas avoir fait évacuer la zone alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises plusieurs jours avant le drame.

Le 9 février 1999, l'avalanche avait fait douze victimes et emporté une vingtaine de chalets d'habitation au hameau de Montroc (Haute - Savoie).Ces chalets étaient situés dans des zones constructibles, où le risque d'avalanche était classé "modéré". Mais, des expertises conduites après la catastrophe de 1999 ont démontré que d'importantes avalanches avaient pourtant eu lieu à cet endroit durant les cent dernières années. Ces avalanches n'avaient pas été prises en compte dans l'élaboration du plan d'occupation des sols et du plan d'exposition aux risques. Suite à ce drame, une information judiciaire avait été ouverte en octobre 1999. Le maire de Chamonix avait été mis en examenle 24 octobre 2000 pour homicides et blessures involontaires.

Source : presse nationale

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde