+ En bref
Dernière mise à jour : le 26/05/2022 à 10:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

L'Agence météorologique a émis samedi un avis concernant le mont Asama, suite à une augmentation rapide de l'activité sismique tôt le matin. De la fumée a été vue s'élevant à une hauteur d'environ 800 mètres à 6 heures du matin. Le volcan actif chevauche la frontière des préfectures de Gunma et de Nagano et se trouve à environ 150 km au nord-ouest de Tokyo. La station balnéaire haut de gamme de Karuizawa se trouve sur le versant sud de la montagne.

L'avis a été émis à 9 heures du matin et vers 1 heure du matin, le nombre de séismes volcaniques avait commencé à augmenter. Entre minuit et 9 heures du matin, 233 tremblements de terre se sont produits, avec le foyer des tremblements de terre à un faible profondeur dans le cratère, a indiqué l'agence. La température au fond du cratère est en hausse depuis début mai. Il était de 180 mercredi, le chiffre le plus élevé depuis qu'un observatoire local a commencé à surveiller les changements en 1994. La fumée s'est élevée jusqu'à 1 000 mètres du volcan les 2 et 4 juin.

L'agence a cependant déclaré qu'aucun signe de mouvement de magma n'a été observé près du mont Asama. De tels signes incluraient des tremblements volcaniques ou des changements dans la croûte terrestre. "Puisqu'aucun tremblement de terre avec des ondes sismiques observées au moment de l'éruption n'est apparent, il est peu probable que ce développement conduise bientôt à une grande explosion", a déclaré un responsable de l'agence. "Mais nous voulons surveiller de près (le volcan)." Entre-temps, trois municipalités de la préfecture de Nagano dans lesquelles se trouvent les points de départ des ascensions ont demandé aux grimpeurs de s'abstenir d'entrer dans la zone suite à l'avis de l'agence. Les gouvernements locaux ont rectifié des panneaux interdisant l'escalade aux points de départ en question. La police préfectorale de Nagano a effectué des patrouilles pour confirmer si des alpinistes étaient restés sur le volcan. Deux municipalités de la préfecture de Gunma ont également commencé à recueillir diverses informations, la police préfectorale mettant en place un bureau de liaison.

Le mont Asama, haut de 2 568 mètres, qui a été le théâtre d'une éruption majeure en 1783, a connu des éruptions relativement faibles au cours des dernières décennies. En 1947, 11 alpinistes sont morts après avoir été touchés par les cendres volcaniques d'une éruption. La dernière éruption, en juillet 1990, n'a causé presque aucun dommage, jonchant simplement certaines zones de cendres.

Source : NHK, Meteorological Agency

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde