+ En bref
Dernière mise à jour : le 03/12/2021 à 11:08

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Un séisme de magnitude 6,8 sur l'échelle de Richter s'est produit au large des côtes Nord du Japon, provoquant un petit tsunami sur le littoral, sans faire de dégât.

L'Agence météorologique japonaise a indiqué que la secousse s'était produite à 18h09 à 210 kilomètres des côtes et que son hypocentre était situé à une profondeur de 10 kilomètres seulement.

L'Agence avait déclenché une mise en garde contre un risque de tsunami modéré d'une hauteur maximale de 50 cm dans les préfectures d'Aomori, d'Iwate (nord-est) et du Hokkaïdo (extrême nord). Mais moins d'une heure plus tard, des vagues allant de 10 à 20 cm ont touché les côtes du nord et du nord-est, sans provoquer de dommage. L'alerte anti-tsunami a été levée à 19h40 par l'Agence.

Les autorités d'Aomori et d'Iwate avaient par précaution conseillé aux résidents de plusieurs localités situées en bord de mer de se mettre en sécurité.

La compagnie d'électricité Tohoku Electric Power a précisé qu'aucune anomalie n'avait été constatée dans les deux centrales nucléaires situées le plus près de l'épicentre, à Onagawa (préfecture de Miyagi) et Higashidori (préfecture d'Aomori).

Les quatre réacteurs de ces centrales n'étaient pas en opération au moment du séisme, comme la quasi totalité des unités nucléaires de l'archipel qui ont été suspendues dans les mois suivant la catastrophe de Fukushima.

Plus tard, un séisme de magnitude 6,1 a secoué l'est de la grande île japonaise de Honshu en début de soirée, a annoncé l'agence de météorologie.  L'épicentre du tremblement de terre, nettement ressenti à Tokyo, a été localisé dans l'Océan Pacifique, non loin de la côte orientale de la préfecture de Chiba (est de Tokyo). Son hypocentre était situé à 10 km de profondeur. Aucun avertissement au tsunami n'a été émis par l'agence.

La compagnie d'électricité exploitant la centrale accidentée Fukushima Daiichi, située un peu plus au nord le long du littoral Pacifique, a affirmé qu'aucun problème nouveau n'était apparu sur le site, où les réacteurs sont en état d'arrêt à froid.

Des trains à grande vitesse Shinkansen et des trains régionaux ont dû être stoppés en raison du séisme, a annoncé la télévision publique NHK, citant les compagnies ferroviaires.

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"