+ En bref
Dernière mise à jour : le 17/05/2022 à 10:53

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Avant les tremblements de terre mortels du mois dernier en Italie, les régions de Toscane et la Ligurie avaient été sévèrement touchées par des inondations. Grâce au Fonds de solidarité de l'UE (FSUE), l'Europe pourra contribuer à la réparation des dégâts à hauteur de 18 millions d'euros. Ce Fonds, mis en place en 2002, dispose d'un budget annuel d'un milliard d'euros. En tout, il a été utilisé près de 50 fois.

Les députés voteront, mardi prochain, sur un rapport du Portugais José Manuel Fernandes (Parti populaire) accordant plus de 18 millions d'euros pour réparer les dégâts causés aux entreprises, infrastructures et habitations par les inondations d'octobre 2011 en Toscane et Ligurie. Ce rapport a été adopté en commission du budget le 31 mai 2012.

Le Fonds de solidarité de l'UE, créé après les inondations dévastatrices qui avaient frappé l'Europe centrale à l'été 2002, a été utilisé 48 fois pour aider les victimes de catastrophes naturelles importantes. En tout, 23 États membres et pays candidats à l'adhésion de l'UE ont été pris en charge pour un montant de plus de 2,5 milliards d'euros. Pour la France, cela représente une aide de près de 204 millions d'euros, notamment après la tempête "Klaus" qui avait frappé le Sud-ouest en janvier 2009.

Le 6 octobre 2011, la Commission européenne a publié une communication proposant de rendre le FSUE plus simple, rapide et visible pour les citoyens.

Source : Commissin Européenne

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde