+ En bref
Dernière mise à jour : le 07/12/2021 à 17:44

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

L'Atlantique Nord a nourri une vague monstrueuse de plus de 36 m (soit l'équivalent d'un immeuble de 12 étages). Elle a été mesurée par un radar embarqué sur un satellite.

Les scientifiques de l'Ifremer, qui ont participé à la découverte, en sont sûrs: des vagues plus hautes ont probablement déjà existé mais elles n'ont pas été mesurées. Cette fois-ci, le satellite Jason 2 a permis d'enregistrer la moyenne des vagues du 14 février 2011 issues de la tempête Quirin. La hauteur obtenue est de 20.1 mètres et les statistiques suggèrent que la plus haute vague de cette moyenne mesurait probablement 36 mètres de haut.

Les scientifiques devancent les suspicions en admettant que les satellites ne sont pas conçus pour mesurer des hauteurs aussi impressionnantes, toutefois la houle issue de cette tempête confirme leurs calculs. En effet, les vagues très hautes doivent avoir de très longues périodes, phénomène que l'on a retrouvé sur les côtes européennes 24 à 48 heures plus tard. Une période de 25 secondes a été enregistrée au nord de l'Irlande sachant que le seuil de 18 secondes était déjà considéré comme exceptionnel. Ce record a été créé par des vents forts se déplaçant à la même vitesse que les vagues en les nourrissant.

 

Source : Météo Consult

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"