+ En bref
Dernière mise à jour : le 03/12/2021 à 11:08

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Un séisme de magnitude 6,7 s'est produit lundi en Papouasie-Nouvelle-Guinée, a annoncé le Centre américain de géophysique (USGS), sans décréter d'alerte au tsunami, et les sismologues estiment que les dégâts devraient être limités.

La secousse s'est produite à 44 km de Finschhafen et à 320 km de la capitale Port Moresby, à une profondeur de 84 km, selon l'USGS. Il n'y a pas de menace de tsunami destructeur, a-t-on déclaré au Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique.

Des séismes d'une telle magnitude sont courants en Papouasie-Nouvelle-Guinée, un pays pauvre situé sur la Ceinture de feu du Pacifique, et où se heurtent des plaques tectoniques provoquant une intense activité sismique et volcanique.

Geoscience Australia, l'agence scientifique australienne chargée de surveiller les mouvements tectoniques dans la région, a estimé la profondeur de l'hypocentre à une cinquantaine de km, ce qui rend la secousse trop profonde pour provoquer un tsunami.

Le séisme ne devrait pas avoir causé de dégâts car c'était trop profond et trop loin des côtes, a déclaré le sismologue Mark Leonard. Il se sera fait sentir mais il n'était pas assez fort pour provoquer l'effondrement de bâtiments, a-t-il ajouté. Des séismes de cette taille sont la routine en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

En 1998, un tsunami géant avait fait plus de 2.000 morts près d'Aitape, sur la côte nord-ouest du pays.

 

Source : USGS

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"