+ En bref
Dernière mise à jour : le 21/05/2022 à 10:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Alors que les conditions anticycloniques s'éloignent en cette mi-décembre, un large système dépressionnaire allant du Groenland à la Scandinavie et aux îles britanniques se met en place. Les pays les plus impactés seront certainement ceux d'Europe du nord, des îles britanniques au Bénélux et à la Scandinavie.

Météo France prévoit la semaine prochaine, entre lundi et mercredi, que les dépressions circuleront rapidement, plutôt de l'Irlande vers l'Ecosse. Des coups de vent associés à des passages pluvieux pourraient toucher la moitié nord de la France.

Les première modélisations prévoient que la moitié nord sera concernée par un coup de vent qui prendra le statut de tempête dans le nord-ouest, notamment du côté de la Manche. Il faudra donc s'attendre à des rafales qui dépasseront le seuil de 100 km/h.

Après Noël, le courant-jet d'altitude semble descendre plus au sud sur l'Atlantique. Dans ce type de situation, on ne peut exclure un risque de tempête sur la France.

Cependant l'incertitude des prévisions à cette échéance reste importante. Les prévisions seront affinées dans les jours à venir pour préciser les trajectoires des dépressions et les forces de vent associées sur la France.

Pour le moment, nous ne pouvons pas affirmer qu’une tempête pouvant s'apparenter à celle de décembre 1999 puisse avoir lieu, avec les passages successifs des tempêtes Lothar dans la nuit du 25 au 26 décembre, puis Martin le 27 décembre 1999. Néanmoins, la situation à l’échelle de l’Europe de l’Ouest est proche de la situation qui a précédé ces tempêtes tristement célèbres

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde