Partager via...

Un séisme de magnitude 7,2 s'est produit jeudi entre les îles Salomon et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans le Pacifique, et pourrait provoquer localement un tsunami, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS).

Le séisme est suvenu à une profondeur de 22 kilomètres, à 149 kilomètres au sud-ouest de la ville la plus proche de Panguna, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, et à 642 kilomètres de la capitale des Salomon, Honiara.

Le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a mis en garde contre "des vagues de tsunami dangereuses (...) possibles pour les côtes situées dans un rayon de 300 kilomètres autour de l'épicentre". "Une alerte est émise avec la possibilité d'un tsunami local", a confirmé le sismologue Jonathan Bathgate de Geoscience Australia, précisant toutefois que la secousse ne devrait pas avoir d'impact significatif. "C'est un littoral faiblement peuplé et nous pensons que même si un petit tsunami se produit, il ne sera quasiment pas ressenti", a-t-il ajouté.

Il s'agit de la seconde alerte au tsunami cette semaine pour cette région située sur la Ceinture de feu du Pacifique, zone où se rencontrent des plaques tectoniques, ce qui produit une fréquente activité sismique et volcanique.

Un séisme sous-marin de magnitude 7,5 et une alerte au tsunami avaient déclenché un début de panique mardi sur l'île de Nouvelle-Bretagne, mais la menace était passée sans faire ni dégâts matériels ni victimes.


Source : USGS