+ En bref
Dernière mise à jour : le 25/09/2020 à 18:34

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Les dernières prévisions saisonnières effectuées par les bureaux d'études et de prévisions météorologiques confirment la forte  probabilité d'un été assez chaud sur l'ensemble de la France et d'un automne assez doux. Les températures devraient ainsi rester supérieures aux moyennes des précédentes années et des pics de chaleur ponctuels sont envisageables. Cette tendance avait déjà été détectées dès le mois d'avril par notre équipe qui publie tous les mois des tendances saisonnières pour les 6 prochains mois.

Le scénario du mois de juin devrait a priori se répéter, en moins instable néanmoins. En revanche, le spectre d'une nouvelle canicule est peu probable bien que les régions du quart sud-est puissent connaître des épisodes de fortes chaleurs durables. Notre pays est dans une situation atypique du fait de la précocité d'un épisode caniculaire fin juin-début juillet qui influence la tendance estivale sur les premières semaines. Cela est notamment dû à la position des centres d'action (anticyclones notamment). Et pour le reste de l'été on reste dans la même configuration que les précédents mois avec des températures plus chaudes que les moyennes saisonnières.

En août, la configuration pourrait redevenir plus standard sur notre pays, avec un temps sec et chaud au sud et plus mitigé et nuageux au nord et des orages fréquents pourraient s'abattre sur les reliefs pyrénéens, notamment. Dans le sud de la France, les températures mensuelles pourraient se situer entre la normale et un excédent de +2° en allant vers le sud-est. Dans ce contexte, la sécheresse des sols superficiels est amenée à se poursuivre sur les régions non concernées par les orages. Le mois de septembre devrait, lui aussi, être ensoleillé. Le temps s'annonce plutôt beau avec des températures proches des normales. Cette tendance positive devrait même se poursuivre jusqu'à l'automne avec des températures restant supérieures aux moyennes de l'ordre de +1.5° sur la France métropolitaine.

Néanmoins, il faut étudier ces prévisions avec beaucoup de circonspection. Cette science en est encore à son début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. En effet, des prévisions à aussi long terme peuvent varier au cours du temps. On estime que ces prévisions sont fiables à 60%. Il faut donc voir ces prévisions comme une tendance et non une certitude. D'autant plus, qu'il y aura certaines nuances entre les régions.

Pour effectuer ces prévisions nous analysons des modèles de calcul américains et européens auquel sont ajouter des analyses de météorologues. En les comparant, différentes tendances se dessinent. S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques.

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"