+ En bref
Dernière mise à jour : le 21/05/2022 à 10:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

L'agence météorologique espagnole AEMET a confirmé jeudi que l'Espagne avait connu le juillet le plus chaud depuis que les enregistreurs ont commencé à utiliser le système actuel en 1980.

Les données de l'AEMET ne sont certes pas une surprise pour la majorité des Espagnols, qui ont enduré des températures moyennes combinant jour et nuit de 26,5 degrés centigrades, soit près de 2,5 degrés au-dessus de la moyenne.

Les derniers chiffres de juillet battent le précédent record du juillet le plus chaud, qui datait de 2003, lorsque la température moyenne avait été de 26,2 degrés, et l'AEMET a décrit le mois comme "extrêmement chaud".

Les données montrent que les températures en journée ont été en moyenne 2,8°C au-dessus de la normale, et les températures nocturnes 2,2°C supérieures à la moyenne, empêchant de nombreuses personnes de bien récupérer pendant la nuit.

L'AEMET indique qu'en juillet l'Espagne a connu trois vagues de chaleur distinctes avec les températures les plus élevées au début du mois à Cordoue le 6 juillet à 45,2°C, tandis que Saragosse connaissait une température de 44,5°C le 7 juillet et que le mercure atteignait le même jour 43°C dans la ville de Murcie, au sud-est du pays, le sud-est, le centre et le sud de l'Espagne ayant connu les températures les plus élevées.

 

Source : AMET

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde