+ En bref
Dernière mise à jour : le 16/04/2021 à 09:45

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Aux Etats-Unis, les tremblements de terre se détectent aussi sur Twitter. Des gazouillis à l’onde sismique, the Verge explique la méthode 2 .0 des scientifiques.

2000 capteurs d’ondes sismiques répartis sur le territoire américain, ce n’est sans doute pas assez. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus les séismologues de l’US Geologogical Survey, une entité chargée d’évaluer et prévenir les risques de tremblements de terre aux Etats-Unis. Pour palier au manque de donées, les scientifiques s’en remettent donc… aux tweets.

Plus précisément, le séismologue Paul Earle et l’ingénieure en informatique Michelle Guy s’intéressent à un type de tweets en particulier : ceux qui ne dépassent pas les 7 mots, sans partage de lien URL, et laissent ainsi entendre que des twittos viennent de ressentir les premières secousses.

En 2014, la technique avait déjà permis à l’US Geological Survey de détecter un séisme seulement 29 secondes après les premières micro-secousses. Les datas de Twitter seront donc intégrées par les algorithmes de l’organisme, qui nuance cependant « Il ne s’agit pas d’un changement révolutionnaire, mais cela nous donnera quelques minutes en plus pour réagir. »

 

Source : RSLN

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"