+ En bref
Dernière mise à jour : le 16/05/2022 à 15:33

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

 

b_300_200_16777215_00_images_eruption_momotombo_021215.jpg27/03 : Le volcan Momotombo du Nicaragua a connu un regain d’activité hier jeudi vers 19h, heure locale, des secousses ont été enregistrées aussi que l’expulsion de lave et de matériel incandescent, des informations données par l’Institut d’études territoriales (Ineter). Le volcanologue Armando Saballos a demandé à la population de garder son sang-froid et a appelé au calme en précisant que la « situation était sous contrôle ». « Le volcan a vécu un calme relatif pendant 4 jours, mais au cours des 24 dernières heures, le colosse a augmenté ses tremblements, ce qui fait partie de son processus éruptif qui se manifeste depuis le mois de décembre dernier », a expliqué l’expert Saballos. La colonne de cendres a atteint une altitude de 1000 à 2000 mètres a précisé A. Saballos.

« Depuis ce matin, le tremblement volcanique se fait ressentir, il y a augmentation de la pression dans le conduit, ce qui augmente la possibilité de nouvelles explosions de gaz, de cendres et de matériel incandescent », a déclaré la première dame et porte-parole du gouvernement, Rosario Murillo, citant les estimations de l’Institut nicaraguayen des études territoriales.

 

26/12: Le volcan Momotombo, qui s'est réveillé au début du mois après 110 ans de sommeil, a craché des gaz et des cendres, mais pas encore de lave, ont annoncé les autorités du Nicaragua. L'activité du volcan, d'une altitude de 1.297 mètres, a provoqué 19 tremblements de terre entre 1,5 et 3 sur l'échelle de Richter dans la matinée, a déclaré la porte-parole de la présidence, Rosario Murillo. Le magma poursuit sa remontée vers la surface sans que de la lave ne s'écoule encore, a-t-elle expliqué.

"Il est probable que le magma poursuive sa remontée vers la surface, et nous attendons des explosions de gaz et une sortie de la lave similaires à ce que nous avons observé ces dernières semaines", a-t-elle précisé.

Début décembre, le cratère du volcan avait laissé échapper de petites quantités de lave, qui s'étaient écoulées lentement vers des régions très peu peuplées, ne représentant pas un danger immédiat.

Mais le Momotombo n'est situé qu'à une quarantaine de km à vol d'oiseau au nord-ouest de la capitale Managua. Les autorités demandent aux populations de la région de rester attentives aux consignes de sécurité qui pourraient évoluer.

Le Nicaragua abrite plusieurs volcans de l'arc volcanique de l'Amérique centrale. En septembre, l'activité du volcan Telica, l'un des plus actifs de ce pays de six millions d'habitants, avait déjà fait craindre aux autorités une éruption volcanique.

 

01/12 :  Le volcan nicaraguayen Momotombo est entré en éruption crachant un panache de fumée haut d’un kilomètre et émettant des coulées de lave. Le sommet de 1297 mètres situé dans le nord-ouest du pays a aussi lancé des rochers incadescents, après avoir relâché des gaz et des cendres. Une porte-parole du gouvernement a toutefois dit que les rochers et les cendres sont projetés vers une zone peu peuplée.

La ville de Leon a été anéantie par une éruption du Momotombo en 1610. Elle a ensuite été reconstruite plus à l’ouest, où elle se trouve aujourd’hui.

 

Source : AP

  


 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde