+ En bref
Dernière mise à jour : le 19/05/2022 à 10:20

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Les conditions climatiques actuelles, marquées par une météo tempétueuse dans l'hémisphère Nord, provoquent des inondations dans de nombreux endroits, notamment en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Le Pôle Nord devrait lui aussi connaître une situation climatique exceptionnelle dans les prochains jours, avec des températures qui pourront dépasser localement de 50 degrés Celsius les normales saisonnières.

En cette période hivernale, le mercure descend habituellement au Pôle Nord jusqu'entre -30 à -40 degrés. Mais en raison d'une forte tempête en route vers l'Islande, les températures atteignent actuellement 2 à 4 degrés. Si cette tempête évolue selon les prévisions, il pourrait faire jusqu'à 50 degrés Celsius plus chaud qu'en temps normal, selon les scientifiques de l'institut américain de météorologie NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration). Si ce scénario se confirme, il fera alors plus chaud au Pôle Nord que dans le sud de la Californie...

La "tempête monstre" qui devrait atteindre l'Islande mercredi, a une superficie de plusieurs centaines de kilomètres. La pression atmosphérique peut y descendre jusqu'à 920 millibar, celle-ci va faire remonter très haut en latitude de l'air doux créant des conditions thermiques inhabituelles.

Les scientifiques n'ont pas encore réussi à déterminer avec exactitude la cause de ces conditions climatiques (El Nino, goutte froide océanique dans l'Atlantique...)

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde