+ En bref
Dernière mise à jour : le 27/01/2022 à 10:53

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

En raison de la très faible pluviométrie de ces derniers mois, la Seine connaît un épisode d’étiage rare en hiver.

Pour l’établissement public territorial de bassin Seine Grands Lacs (EPTB), qui gère les ouvrages hydrauliques tels que les lacs réservoirs de la forêt d’Orient, l’étiage est un phénomène rare en saison hivernale. « Depuis le début décembre, il n’y a pas du tout de pluviométrie, le temps est très sec et les débits d’eau diminuent », explique Claudine Jost, directrice de l’hydrologie à l’EPTB.

Après un été très sec et malgré les pluies intenses lors des derniers jours d’août et à la fin novembre, le total des précipitations en 2015 s’élève à 500 mm dans l’Aube, soit bien en dessous des normales (645 mm). Conséquence : les débits d’eau de la Seine sont très faibles.

Résultat : le lac réservoir de la Seine accuse un retard de 30 millions de mètres cubes d’eau dans son remplissage par rapport à ses objectifs théoriques. Cette situation est exceptionnelle. Depuis la première mise en eau, en 1966, cette situation ne s'est produite que 6 fois. Si la situation devait durer, les berges de la Seine pourraient être abîmées et la faune serait en danger.

 

Source : L'Est Eclair

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"