+ En bref
Dernière mise à jour : le 17/10/2021 à 19:07

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Un pan entier d’une montagne de 4 000 m s’est effondré dans le sud-ouest de l’Alaska, au sein du parc national de Glacier Bay. Le glissement de terrain a provoqué un séisme d’une magnitude de 5,5 sur l’échelle de Richter. Environ 130 millions de tonnes de roches se seraient déversées sur une longueur d’environ 11 km, d’après les calculs de l’observatoire terrestre Lamont-Doherty, de l’université de Columbia. 

Depuis plusieurs années, les scientifiques constatent une multiplication de ce type d’événements et mettent en cause les effets du réchauffement climatique. Les glaciers, qui enserrent certains flancs de montagnes, fondent à un rythme soutenu. L’érosion ou des tremblements de terre peuvent alors déclencher de gigantesques glissements de terrain.

Cette région de l’Alaska est également connue pour avoir été le théâtre du plus grand tsunami jamais recensé. Le 9 juillet 1958, un séisme d’une magnitude de 8,8 a secoué la baie de Lituya. Le flanc entier d’une montagne s’est effondré, projetant environ 43 millions de mètres cubes de roche dans l’eau. L’onde de choc avait alors engendré une vague haute de 524 m de haut. Un record encore jamais égalé.

 

Source : National Geographic

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"