+ En bref
Dernière mise à jour : le 26/05/2022 à 10:39

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

L'Europe a connu cette année son été le plus chaud depuis au moins 500 ans, battant le précédent record qui datait de 1757, selon une étude de l'Université de Berne publiée mardi.La vague de chaleur, qui a fait des milliers de morts sur le continent, a vu le thermomètre dépasser de presque deux degrés la moyenne de 17,5 degrés qu'a connue l'Europe de 1901 à 1995, selon l'étude. Les écarts de températures les plus importants par rapport à la moyenne ont atteint cinq degrés en Europe centrale et dans les régions alpines. Sur 500 ans, la tendance au réchauffement des étés européens a été la plus marquée au cours des 26 dernières années, avec une hausse moyenne du mercure de 2,8 degrés entre 1978 et 2003.

Pour étudier les variations de températures durant les 500 dernières années, les chercheurs ont procédé à la reconstitution du climat en se basant sur la physique, la chimie et l'écologie. Sur l'ensemble de la période, la décennie la plus chaude a été celle de 1994 à 2003.Les chercheurs ont par ailleurs montré que les étés très chauds s'étaient aussi multipliés à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème. Après 2003, l'été 1757 a été le plus chaud, avec des records surtout dans le sud de la Scandinavie, en Europe de l'Est et dans l'ouest de la Russie.

Source : Université de Berne

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde