Partager via...

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_evt_2019_anim_mistral_28dec-15janv_160119.gifLe mistral et la tramontane se sont enfin arrêtés dans le Midi méditerranéen, alors qu'ils soufflaient quasiment sans interruption depuis les fêtes de Noël. C'est surtout le mistral qui a été particulièrement persistant et fort depuis la fin 2018.

La série de jours avec mistral a ainsi été ininterrompue du 28 décembre au 15 janvier, soit 19 jours consécutifs (c'est le cas à Orange en prenant le seuil de rafales à 60 km/h), et ce avec une intensité dépassant régulièrement 80 km/h en rafales dans la basse vallée du Rhône.

Cette persistance du mistral est liée à une configuration météorologique quasi-stationnaire depuis 3 semaines à l'échelle de l'Europe et de l'Atlantique Nord, avec un puissant bloc de hautes pressions situé entre la péninsule ibérique et l'ouest des îles Britanniques*, combiné à une profonde vallée dépressionnaire sur l'Europe continentale, les Balkans et la Méditerranée orientale. Dans cette configuration, les vents dominants sont forcément de secteur nord à nord-ouest sur le sud-est de la France.

Du 30 décembre au 12 janvier, la ville d'Orange a connu 14 jours consécutifs de mistral avec des rafales dépassant la barre des 80 km/h (jusqu'à 120 km/h le 5 janvier), battant de 2 jours la précédente série record datant de 1965 (12 jours avec plus de 80 km/h du 1er au 12 février 1965). En considérant les jours avec plus de 60 km/h en rafales, la série atteint 19 jours à Orange (du 28/12 au 15/01, sachant que le mistral avait aussi déjà soufflé les 24 et 25 décembre, puis une pause s'était produite les 26 et 27).

Source : Météo France