+ En bref
Dernière mise à jour : le 06/12/2019 à 13:41

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Un séisme de magnitude 6,8, enregistré ce dimanche 29 septembre dans l'océan Pacifique au large du Chili, a été ressenti dans six régions du centre et du sud du pays, sans faire de victimes ni dégâts matériels, selon le Bureau national des situations d'urgence (Onemi).

Le tremblement de terre s'est produit à 12h57 locales à l'ouest/sud-ouest de la ville côtière de Constitucion, selon l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS), qui avait dans un premier temps évoqué un séisme de magnitude 7,2.

Le séisme a été principalement ressenti dans les régions de Maule et Biobio (sud), où les habitants sont descendus, effrayés, dans les rues pour se rendre dans des zones élevées de crainte d'un tsunami. Un tel risque a été écarté par l'Onemi. En dépit de la force des secousses, «on ne signale aucune victime, ni dégâts causés aux infrastructures ou aux services de base», a annoncé l'Onemi.

Le gouverneur de la région de Biobio, Sergio Giacaman, a assuré que «tout est normal». «Bien que cela a été fort, nous appelons au calme», a-t-il déclaré sur la chaîne 13.

Le séisme a été ressenti avec moins d'intensité dans les régions de Santiago et Valparaiso (centre).

Le Chili, situé sur la ceinture de feu du Pacifique, un alignement de volcans qui enserrent l'essentiel de cet océan, est l'une des zones à la plus forte activité sismique du monde.

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"