+ En bref
Dernière mise à jour : le 10/08/2020 à 17:05

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 Un séisme de magnitude 7,8 a secoué la péninsule de l'Alaska, provoquant une brève alerte au tsunami dans les zones situées dans un rayon de 300 kilomètres de l'épicentre.

Les sirènes ont retenti alors que les habitants de cet Etat américain ont été invités à gagner l'intérieur des terres ou à se réfugier dans des zones en hauteur, selon les médias. L'alerte au tsunami pour la péninsule de l'Alaska et le sud de l'Alaska a par la suite été annulée, de petites vagues de l'ordre de 1 à 1,5 m ayant seulement été signalées.

A Kodiak, principale ville de l'île éponyme, et des milliers de personnes ont évacué les zones basses

Le tremblement de terre a été ressenti à des centaines de kilomètres à la ronde et a été suivi par plusieurs secousses secondaires, la plus forte d'une magnitude de 5,7. Aucune victime, ni aucun dégât n'ont été rapportés dans un premier temps.

Le 27 mars 1964, un séisme de magnitude 9,2, le plus violent jamais enregistré aux Etats-Unis et dans le monde, avait frappé la région d'Anchorage. Il avait duré plusieurs minutes et provoqué un raz-de-marée destructeur sur toute la côte ouest américaine, faisant au total plus de 250 victimes. 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"