+ En bref
Dernière mise à jour : le 19/01/2022 à 09:27

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

Quand Lambert et Shirase reculent, Amery avance. Au gré des aléas du climat ou sous l'influence des écoulements, la calotte Antarctique oscille entre régression et progression.

En trois ans, la calotte glaciaire Antarctique a connu des changements considérables. Entre 1997 et 2000, la langue de glace, ou ice-shelf*, Larsen a reculé de 30 kilomètres et le glacier de Shirase de 12 kilomètres. A l’inverse, l’ice-shelf Amery aurait avancé de 5 kilomètres. Ces mesures ont été faites grâce au satellite canadien Radarsat-1 dans le cadre de la seconde Mission de cartographie de l’Antarctique (AMM-2 pour Antarctic mapping mission-2). Ces aléas ont été calculés en comparant les images prises en 1997 et celles de 2000. Par ailleurs, pour la première fois, les chercheurs de l’université de l’Ohio ont réussi à évaluer la vélocité de cette glace en mouvement.

Reconstituée sous forme d’une mosaïque de prises de vue, la Péninsule Antarctique montre un déclin important au niveau du glacier Lambert. Avec ses 900 000 kilomètres carrés de surface, ce glacier est l’un des plus longs et des plus larges de l’Antarctique Est. D’où l’importance de son suivi. Dans le premier bilan de la mission AMM-2, les chercheurs reconnaissent que les 30 km perdus par l’ice-shelf "donne du crédit aux prédictions datant de 1978 selon lesquelles l’effondrement des ice-shelves de la Péninsule Antarctique était un signal précurseur des conséquences globales des gaz à effet de serre." Mieux vaut tard que jamais, diront certains.

C’est également grâce à la comparaison des prises de vue 1997/2000 que Kenneth C. Jezek et ses collègues ont mesuré l’avancée de la marge glaciaire d’Amery. Ces 5 kilomètres de plus s’inscrivent dans une dynamique positive de cette partie de la calotte glaciaire. En effet, les scientifiques rappellent que Amery a avancé d’environ 25 kilomètres en 25 ans. Le glacier Shirase, quant à lui, présente les deux tendances. De 1962 à aujourd’hui, avancée et ralentissement se succèdent. Ces trois dernières années ont été marquées par un recul très net du glacier.

Aujourd’hui, les scientifiques n’arrivent pas encore à mettre le doigt sur l’origine de ces mouvements. Au-delà des simples constations de progression ou de régression, ils tentent de comprendre si ces modifications viennent de l’extérieur ou de l’intérieur. A l’extérieur se trouvent les pressions climatiques tandis que l’intérieur de la calotte Antarctique pourrait être sujet à une instabilité épisodique et naturelle due à l’écoulement. Ces interrogations ont amené les chercheurs à se pencher sur les mouvements de cet immense réservoir d’eau douce.

A partir des images de la dernière campagne AMM-2, ils ont établi la vitesse d’écoulement en différents points du glacier Lambert. Ces vitesses vont de 100-300 mètres par an pour les confluents les plus lents à 1000-1200 mètres par an du côté de l’ice-shelf Amery. Pour Kenneth C. Jezek, ces résultats ont une importance considérable pour comprendre l’avenir de ce bout du monde. "En mesurant l’étendue et la vélocité de la glace en mouvement, et en estimant son épaisseur, nous pouvons déterminer dans quelle mesure la glace se détachera de la calotte pour aller disparaître dans l’océan." En attendant de trancher entre pressions climatiques ou origine naturelle interne, le chercheur tient à rappeler "l’influence [non négligeable] de l’Antarctique sur l’augmentation annuelle du niveau de l’océan qui est d’environ de 2 millimètres."

Source : NASA

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"