+ En bref
Dernière mise à jour : le 26/05/2022 à 10:26

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

10/05 : Un puissant torrent de boue provenant du volcan Klioutchevskoï qui s'est réveillé en février dernier sur la presqu'île russe du Kamtchatka, en Extrême-Orient, s'est abattu jeudi à proximité d'une localité sans faire de victimes.

Large d'une centaine de mètres, le torrent a coulé à 13 km à l'est du village de Klioutchi, situé à 50 km du Klioutchevskoï, en empruntant le lit de la rivière Kirtchouritch, a précisé la cellule locale du Service géophysique de l'Académie russe des sciences.

Près de 110 séismes locaux ont été enregistrés dans la zone du volcan. Les habitants du village de Klioutchi ont pu entendre pendant trois jours de fréquentes explosions à l'intérieur du cratère. Les explosions sont accompagnées de coulées de lave de deux kilomètres de long dont la température dépasse 1.000°C.



15/02 : Le volcan Klioutchevski, le plus haut d'Eurasie est entré en éruption et projette de la lave incandescente à 100-150 mètres de hauteur. Dans la région du volcan les stations sismographiques enregistrent des centaines de secousses telluriques locales et de tremblements volcaniques spasmodiques.

L'éruption du Klioutchevskoï s'est sensiblement intensifiée depuis le 15 février, le jour où elle avait commencé. Les dimensions des bombes volcaniques projetées par le volcan atteignent plusieurs mètres de diamètre. Il faut s'attendre à des coulées de lave sur les versant de la montagne.

La dernière éruption du Klioutchevskoï s'était produite de janvier à mai 2005. Plusieurs coulées de lave d'une température dépassant mille degrés s'étaient formées sur les versants. Les bombes volcaniques projetées à des intervalles de 10 à 20 secondes atteignaient une hauteur de plus de 700 mètres. La lave avait fait fondre partiellement les glaciers Erman et Tcherny. Des pluies de cendres étaient tombées en abondance dans les parages du volcan. Elles avaient même atteint la localité de Klioutchi distante d'une quarantaine de kilomètres. Consécutivement à l'éruption de 2005, le Klioutchevskoï s'était "tassé" de 50 mètres, sa hauteur était passée de 4.800 à 4750 mètres.

L'éruption en cours ne présente aucun danger pour les habitants des localités de la presqu'île. Cependant, les cendres volcaniques constituées de particules magmatiques d'un diamètre de deux millimètres peuvent provoquer des empoisonnements et d'autres troubles. Les nuages qu'elles forment sont dangereux pour l'aviation.

Source: Service géophysique de l'Académie des sciences de Russie

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde