+ En bref
Dernière mise à jour : le 16/05/2022 à 12:03

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

Un arrêté de restriction de l'utilisation de l'eau est entré en application dans l'Ain en raison du fort déficit hydrique qui touche ce département depuis plusieurs mois.

Comme d'habitude, trois niveaux ont été établis. Le premier dit de vigilance, reste encore assez souple. Il demande l'élaboration de tours d'eau pour les agriculteurs lors des prélèvements dans les rivières. Six cours d'eau sont concernés comme la Reyssouze amont et aval, la Veyle aval, le Furans amont, l'Albarine et le Toison. Tous leurs affluents sont concernés.

Pour le niveau 2 dit de restriction, les mesures sont plus restrictives. Il y a interdiction de prélever de l'eau pour tous les arrosages entre 9 et 19 heures, de remplir les piscines et les plans d'eau, de laver les voitures avec de l'eau des rivières concernées. Les moulins et les écluses ne doivent plus manœuvrer leurs vannes. Impossible également de prélever de l'eau entre 11 et 17 heures pour les exploitations agricoles sauf pour les animaux et quelques cultures spécialisées comme le tabac.

Les responsables des activités de loisirs comme la pêche sont invités à inciter leurs pratiquants à jouer les sentinelles sur l'évolution de la situation de cours d'eau. A ce stade des mesures, on trouve le Solnan, l'Allondon et l'Oignin et également tous leurs affluents.

Au niveau trois, celui de l'interdiction, les mesures sont encore plus sévères. Elles sont appropriées à une sécheresse sérieuse. Interdiction ici de prélever dans les cours d'eau et leur nappe, limitation stricte pour les besoins industriels, arrêt du fonctionnement des microcentrales. Les prélèvements pour l'agriculture sont interdits sauf exceptions particulières comme abreuver les animaux. Enfin, le canyoning y est interdit comme le cheminement des chevaux ou l'accès des animaux d'élevage directement.

Le Solnan, la Veyle amont, la Chalaronne amont et aval, le Seran et le Suran sont concernés. Au regard du retour du grand beau, cette liste devrait rapidement se rallonger.
Source: Préfecture de l'Ain

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde