Comme d’habitude, tout est allé très vite dans la nuit de lundi à mardi. Entre 1 h et 1 h 30, pas loin de 500 m3 de terre et de rochers se détachent de la falaise du Cap Champagne et viennent s’écraser sur la route nationale...

Lire la suite (réservé aux abonnés)