L'incendie, qui a parcouru plus de 3.000 hectares de forêt et de maquis en une dizaine de jours dans la vallée de la Gravona, en Corse-du-Sud, était "fixé" vendredi matin mais il n'est pas encore maîtrisé, des reprises de feu se faisant encore ici ou là...

Lire la suite (réservé aux abonnés)