Mille à 1.500 hectares de vergers (pêchers, poiriers et pommiers) et de champs de melons, dans trois villages du nord des Bouches-du-Rhône, ont été sérieusement endommagés par la grêle et les récoltes ont été quasiment détruites, a-t-on appris ...

Lire la suite (réservé aux abonnés)