Des pluies torrentielles équivalentes à 2 mois de précipitations (environ 200 mm) ont provoqué des glissements de terrain meurtrier qui ont fait au moins 74 morts dans la station balnéaire brésilienne de Angra Dos Reis (60 000 habitants) située ...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)