De fortes pluies qui ont commencé autour du 25 octobre ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans les États d’ Assam , du Nagaland et du Manipur, dans le nord-est de l’Inde.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)