Des pluies diluviennes se sont abattues ces derniers jours sur Kinshasa. Les réseaux d’assainissement sont bouchés par les déchets plastiques. Conséquence : à chaque saison pluvieuse, la mégalopole se retrouve sous les eaux.

Lire la suite (réservé aux abonnés)