Un glissement de terrain lent a détruit une cinquantaine de maisons dans la ville Nigériane de Agwaguwne dans l'Etat de Cross River. 2000 autres habitations sont potentiellement menacées à terme si le mouvement de terrain se poursuit. 3000 personnes pourraient se retrouver sans-abris.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)