Plus de 700 hectares de forêts, d'arbres fruitiers et de céréales ont été détruit par des incendies dans l'est algérien où la température a atteint 45 degrés.

Lire la suite (réservé aux abonnés)