Des grêlons qui ont atteint parfois plus d’un pouce de diamètre ont déferlé dans des champs d’Oka causant des dommages aux cultures.

Lire la suite (réservé aux abonnés)