A l'instar de la France, le Royaume-Uni est également concerné par la forte remontée d'air d'origine Saharienne qui entraîne des fortes chaleur de la péninsule ibérique aux îles britanniques. A Londres le mercure atteint voir dépasse les 30 °C.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)