Au cours de ces deux derniers mois, le personnel paramédical de l’hôpital civil de Mithi, dans le district de Tharparkar, au sud du Pakistan, a vu mourir de faim des douzaines de personnes, en majorité des enfants de moins de deux ans, à cause de la grave sécheresse qui a frappé la région.

Lire la suite (réservé aux abonnés)