28/04: Après deux années d’une faible mousson, au moins le quart de la population indienne doit faire face à la sécheresse, a reconnu un avocat du gouvernement indien devant la Cour suprême. Dans l’est de l’Inde, une centrale thermique à charbon a cessé de fonctionner pendant dix jours par manque d’eau de refroidissement en provenance d’un canal relié au Gange.

Lire la suite (réservé aux abonnés)