La Tunisie a connu un été difficile en raison d'un important déficit pluviométrique qui engendre une très forte sécheresse. Cette pénurie d'eau a renforcé les tensions sociales dans plusieurs régions. Et la situation ne s'arrange pas.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)