L'hiver extrêmement sec a affecté 22 provinces à travers l'Afghanistan et menace maintenant d'avoir un impact négatif sur la vie d'un million de personnes, avec deux autres millions qui pourraient ressentir ses effets au cours des prochains mois. L'insécurité alimentaire et l'accès réduit à l'eau potable commencent à faire sentir leurs effets dans les 10 provinces les plus touchées, où 20 à 30% des sources d'eau seraient sèches.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)