L’absence de précipitations dans certaines parties de la Somalie qui ont aggravé la sécheresse dans le nord du pays, mettant en danger de famine près d’un million de personnes.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)