Les réservoirs en Espagne sont inférieurs de 22% à ceux de l'année dernière en raison de la faible pluviométrie qui pourrait potentiellement conduire à une sécheresse si le temps chaud se poursuit, selon le Medio Ambiente (Agence pour l'environnement).

Lire la suite (réservé aux abonnés)