Le gouverneur de Porto Rico a déclaré l'état d'urgence en raison de l'aggravation de la sécheresse - ce qui a incité le gouvernement à recourir au rationnement de l'eau qui laissera 140 000 personnes sans accès à l'eau courante.

Lire la suite (réservé aux abonnés)