Dernière mise à jour : le 02/12/2022 à 15:02
icône Logo CatNat s'abonner

ALERTES EN COURS

  • 28/11 au 01/12 : alerte aux fortes pluies et aux inondations pour l'état Brésilien de Santa Catarina
  • 28/10 au 01/09 : alerte vague de froid pour le centre et l'est de la Chine
  • 24 au 26/11 : alerte aux intempéries hivernales pour le Sud des USA

Derniers événements et événements récemment mis à jour

 

Déjà touché par d'importantes inondations en février dernier, le Royaume-Uni pourrait connaître un épisode similaire cet automne et jusqu’en février 2023, selon les services de météorologie britanniques. 

Au Royaume-Uni, et plus précisément en Angleterre, les deux tiers des personnes à risque d’inondation ne sont pas au courant de la menace pesant sur eux, selon des chiffres officiels.

Les inondations de fin d'hiver seraient le résultat d'un phénomène météorologique appelé La Niña - un modèle puissant influencé par des températures plus fraîches dans le Pacifique. C'est ce qui a provoqué des inondations en février, lorsque des tempêtes ont endommagé des centaines de maisons.Le système, capable de déclencher une réaction en chaîne de conditions météorologiques extrêmes à travers le monde, était susceptible de provoquer des coups de froid au début de la saison et des tempêtes à la fin, ont déclaré des experts.

La sécheresse devrait également avoir un impact important sur les inondations, les sols très asséchés toute l'année étant moins capables d'absorber de fortes averses, ce qui signifie que l'eau s'écoule dans les propriétés ou les terres agricoles.

Le risque de conditions météorologiques instables augmente à mesure que nous nous dirigeons vers 2023. Il s'agit d'un autre hiver La Niña, comme c'était l'hiver dernier, il ne serait donc pas inhabituel que la partie la plus humide et la plus orageuse de la saison avec le plus grand risque d'inondation à nouveau [est venu] à cette fin de saison, en février, comme ce fut le cas l'hiver dernier.

L'année dernière le pays avait connu des mois de décembre et de janvier relativement secs, mais qu'en février, il avait été frappé par des tempêtes extrêmes. Ce modèle est globalement conforme à ce qui se passe au Royaume-Uni lorsque que La Niña  prévaut dans le Pacifique tropical, causant des effets d'entraînement qui peuvent avoir tendance à favoriser la haute pression, qui se construit à l'ouest du Royaume-Uni au début de l'hiver. Cela peut à son tour bloquer les systèmes de pluie de l'Atlantique qui atteignent l'Europe du Nord-Ouest dans cette première partie de l'hiver, puis il y a une tendance à revenir aux basses pressions lorsque cette pression plus élevée s'estompe, et nous obtenons toutes nos conditions humides à la fin de l'hiver.

Pour avertir la population, le gouvernement britannique a donc lancé, ce lundi, une vaste campagne de sensibilisation.

Après avoir détaillé les bons réflexes à adopter en cas d'inondation, l’Etat rappelle également dans sa communication que le coût moyen pour un ménage inondé est de près de 34.500 euros.

Dernières actualités des risques

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 30/11/2022)
  • En France / DOM : 2.132
  • A l’étranger : 17.985
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 30/11/2022)
  • En France / DOM : 37.811
  • A l’étranger : 1.440.491
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 30/11/2022)
  • En France / DOM : 62.635
  • A l’étranger : 3.914.430
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Fil Twitter