Dernière mise à jour : le 04/02/2023 à 10:18
icône Logo CatNat s'abonner

ALERTES EN COURS

  • 02 au 05/01 : alerte au froid intense pour l'Est du Canada et le Nord-Est des USA

 

La Tramontane n'a jamais si peu soufflé qu'en 2022 : à Perpignan l'année dernière,a enregistré que 90 jours de tramontane, un jour sur quatre. C'est un record depuis 1981. En comparaison, les météorologues avaient relevé 122 jours de tramontane chaque année sur la période 1981-2010.

L'essoufflement ne date pas de 2022 puisque depuis trois ans, le nombre de jours de tramontane est en-dessous de la moyenne. Le phénomène est d'ailleurs accentué par les records de chaleur puisque les deux phénomènes sont incompatibles. Pour l'instant, rien ne dit que la baisse sera durable et que la tramontane doit disparaître définitivement. Mais une étude réalisée par plusieurs chercheurs, notamment du CNRM (Centre national de recherches météorologiques)  l'affirme, les scénarios utilisés amènent tous à "une baisse significative de la fréquence" de la tramontane d'ici 2100, sans changement en revanche sur la vitesse du vent.

 Le Mistral et la Tramontane sont des vents de méso-échelle dans le sud de la France. Les deux vents sont canalisés à travers les vallées et impactent le cycle hydrologique de la mer Méditerranée en provoquant la formation d'eau profonde dans le golfe du Lion.

Le Mistral traverse la vallée du Rhône entre les Alpes et le Massif central du nord au sud, tandis que la Tramontane émerge dans la vallée de l'Aude entre les Pyrénées et le Massif central. Dans ces vallées resserrées, les vents froids et secs s'accélèrent avant d'atteindre la mer Méditerranée dans le golfe du Lion. Elles sont causées par des situations synoptiques similaires, et par conséquent, elles coïncident souvent . De plus, les vents Mistral et Tramontane peuvent augmenter le risque et la propagation des feux de brousse en raison de l'air polaire sec qu'ils amènent dans le sud de la France.

D'après cette étude publiée ans la revue Climate Dynamics en 2017, un changement possible de la fréquence et de l'intensité du Mistral et de la Tramontane dans les conditions climatiques futures est étudié. La fréquence d'apparition et l'intensité des vents Mistral et Tramontane sont d'un grand intérêt non seulement pour l'évaluation des risques dans des conditions climatiques changeantes, mais aussi pour des raisons scientifiques. De nombreuses études de cas ont traité des événements Mistral et Tramontane ont constaté que les champs de pression au niveau de la mer associés à une occurrence de Mistral et de Tramontane étaient tout aussi bien simulés dans des simulations à maille moyenne tandis que les simulations à plus haute résolution fonctionnent mieux en termes de vitesse et de direction du vent. 

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_rechauffement_evolution_mistral_tramontane_250123.jpgDe nombreuses études traitent des vitesses de vent près de la surface au-dessus de l'Europe dans les projections climatiques, ainsi que des changements dans le potentiel éolien et le potentiel de perte en raison des tempêtes de vent. Certains auteurs ont constaté que le nombre de pics de tempête (rafales supérieures à 8 Bft) augmente sur l'Europe occidentale et centrale lors de l'application du scénario A2 du rapport spécial sur les scénarios d'émissions, tandis que leur nombre diminue sur la mer Méditerranée occidentale. Ceci est cohérent avec les conclusions d'autres travaux, qui ont constaté une augmentation des 90e centiles simulés des vitesses du vent de surface au nord des Alpes et une diminution au sud des Alpes dans les simulations SRES A2. Certains travaux ont projeté que les vitesses du vent dans la zone Mistral et Tramontane en 2046-2065 seront inférieures à celles de 1971-2000 dans un ensemble de simulations SRES A1B.D'autres ont trouvé une diminution de la pression du vent sur la mer Méditerranée dans une simulation SRES A2, en particulier dans la zone du golfe du Lion. Hueging et certains ont projeté une diminution de la densité de l'énergie éolienne et de la vitesse maximale du vent dans les simulations climatiques régionales pilotées par les simulations mondiales SRES A1B. Cependant, à la connaissance des auteurs, les fréquences d'occurrence des événements Mistral et Tramontane dans les modèles climatiques n'ont pas encore été étudiées.

Ainsi, pour les deux RCP, seuls de petits changements dans la fréquence du Mistral ont été trouvés dans les simulations climatiques régionales et mondiales. La plupart des simulations montrent une diminution des fréquences de tramontane et des durées moyennes des périodes au cours du 21e siècle. Simulations climatiques régionales à l'aide de RCP8.

Cette perspective s'annonce dramatique pour la faune et la flore locale. Si la fréquence de la tramontane diminue, "c'est tout l'écosystème qui est menacé", analyse Pascal Conan, responsable du service d'observation du Laboratoire Arago, à Banyuls-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, pour qui "la tramontane est absolument primordiale dans l'équilibre de la Méditerranée".

Le vent permet de refroidir et d'alourdir l'eau de la surface, et de faire ainsi remonter les eaux profondes gorgées de nutriments et de microalgues qui nourrissent les espèces marines. Avec une tramontane amoindrie, ce processus risque de s'enrayer avec le risque d'un appauvrissement de la biodiversité.

La situation fait aussi planer la menace sur les cultures locales. Comme le rappelle France Bleu Roussillon, les propriétés asséchantes de la tramontane permettent d'assurer la bonne vitalité des vergers d'abricots, de cerises ou encore de nectarines. C'est également un médicament naturel car ce vent est positif car il limite les contaminations provoquées par l'humidité.

 

Dernières actualités des risques

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 03/02/2023)
  • En France / DOM : 2.167
  • A l’étranger : 18.114
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 03/02/2023)
  • En France / DOM : 37.814
  • A l’étranger : 1.454.100
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 03/02/2023)
  • En France / DOM : 68.894
  • A l’étranger : 4.043.586
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel